Les marges de progrès de Hollande

« Aujourd’hui, un foyer fiscal ne paie pas d’impôts en-deçà de 9.700 euros de revenus annuels, contre 5.963 euros en 2012 », précise Marianne, revenant sur les promesses de François Hollande en matière d’impôt. Et c’est un progrès indéniable pour les plus démunis.

Bien entendu, tout cela ne dit pas l’impôt perdu dans l’évasion fiscale des multinationales et des plus riches, dont la lutte semble s’être sérieusement mise en place – je dis bien « semble » -. Tout cela ne parle pas non plus de la perte de TVA (plus de 10 milliards d’euros par an) volée chaque année par des organisations criminelles.

Tout cela ne dit pas non plus que le RSA n’est pas attribué systématiquement aux plus pauvres. Tout cela ne dit pas ce que nous faisons des retraités qui se retrouvent avec une pension de 700 euros par mois.

Tout cela ne dit pas ce que l’on fait des sans domiciles, si nombreux dans nos rues. Ne pourrait-on pas utiliser certains milliards créés par la Banque Centrale Européenne pour les prêter à des promoteurs immobiliers publics afin de construire suffisamment de logements sociaux ? utopie ? ne serait-ce pas une façon de contribuer à la reprise de l’économie ? Ah mais non nous diront certains économistes, cela déformerait les prix du marché…

Bref, si Hollande a tenu au moins une de ses promesses – affranchir plus de foyers désargentés de l’impôt -, celui qui se présente comme un président de gauche a encore quelques marges de progrès…

F.D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s