Recherche publique et innovation ? Ne pas confondre, répond un patron toulousain

Et si le transfert de technologies devait venir des … entreprises vers les labos publics et non l’inverse ? C’est en tous cas ce que souligne, iconoclaste, René Chelle, patron d’AB 7 Industries, une PMI innovante basée dans le bassin toulousain. Habitué depuis plus de 40 ans aux partenariats avec la recherche publique, et ayant construit plusieurs success-stories grâce à cette dernière, il explique à Interface (lettre spécialisée éditée par l’Etudiant, article repris par Educpros) son expérience en la matière. Et en quoi, selon lui, la doxa qui consiste à pousser les laboratoires à être évalués sur leur niveau de brevets, de transfert d’innovations vers le monde économique, est excessive voire infondée.

René Chelle, patron d’AB 7 Industries, membre du Cercle d’Oc, a également piloté la Commission Nationale de reconnaissance des CRT au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de 2000 à 2006

Le patron explique aussi dans cette interview que les partenariats technologiques publics – privés ne datent pas d’hier, contrairement à ce qu’on pourrait croire. 

Un entretien à lire ici

Frédéric Dessort

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s