Sogrid : le projet grenoblois de Toulouse.

Représentation du flot dans un graphe, indiquant pour chaque arête le flot a qui la traverse et sa capacité maximale b, sous la forme a/b. Page wikipedia sur les graphes

Sogrid : ce projet vise à expérimenter un « smart grid » à Toulouse. Comprenez : un réseau d’énergie intelligent, qui va optimiser ses propres flux grâce à des capteurs-actionneurs répartis sur les sommets de son graphe. A distance, il sera du coup possible de détecter les pannes, de les localiser, et de faire jouer à plein la notion de réseau, à l’instar d’Internet, pour les compenser. Et aussi, de mesurer finement les dépenses d’énergie. Bref.

Porté aux nues dans le cadre de Futurapolis il y a quelque jours, ce programme de R&D associe ERDF, STMicroelectronics, d’autres industriels et PME innovantes : pas une société, sauf erreur, basée à Toulouse. Et pour la partie recherche publique : Grenoble INP et l’Ecole Polytechnique. 

Bref, cette expérimentation émane notamment d’acteurs grenoblois, certes à portée nationale, mais les initiateurs viennent envisager son innovation dans la ville Rose (tant mieux !), mais sans ses labos. En tous, aucun d’entre-eux ne sont annoncés. Et pourtant, il y a de quoi faire ici en matière d’expertise des réseaux : on pense au LAAS, à l’IRIT… et je suis loin d’être exhaustif.

J’ajoute dans ce contexte que l’installation du CEA à Toulouse se fait un peu en cavalier seul : par exemple les dirigeants de l’agence atomique n’ont pas voulu entrer dans la gouvernance de l’IRT qui vient d’être officialisé. Ils n’ont pas communiqué non plus avec les dirigeants du PRES-Université de Toulouse jusqu’à l’annonce officielle de la création du CEA Tech. 

Ecrivant ce billet, je dois dire que je ne fais que poser une première observation, n’ayant pas eu le temps d’enquêter pour connaître les raisons du choix toulousain des porteurs de projet et dans quelle mesure les acteurs locaux y seront associés.

Je profite par ailleurs de cet article pour relayer une lettre ouverte à Pierre Cohen, dont l’auteur est docteur en mathématiques et ingénieur à l’université Paul Sabatier, Joseph Saint-Pierre.  La voici : 

Monsieur le maire de Toulouse, président de Toulouse métropole

Bonjour.

Je me permets de vous écrire à propos d’un article du journal La
Tribune que j’ai trouvé passionnant et qui concerne Toulouse :

http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20130417trib000759987/toulouse-accueille-une-experimentation-smart-grid-a-grande-echelle.html

J’ai été très étonné de voir figurer seulement deux partenaires de
recherche mentionnés dans cet article : «* Partenaires universitaires
et recherche : Grenoble INP, l’École polytechnique (LIX) » avec aucun partenaire de recherche Toulousain.
Or il me semblait que le milieu de la recherche local est assez
reconnu dans les domaines concernés, l’énergie et l’informatique. Je
me sens très concerné par la consommation d’énergie, en tant que
citoyen mais aussi en tant qu’universitaire toulousain travaillant sur
des ordinateurs consommateurs d’énergie.

L’image de Toulouse métropole de la connaissance me semble altérée par
l’absence des équipes de recherche locales dans des projets aussi
importants pour l’avenir. J’aimerais que l’image de Toulouse ville des
savoirs s’appuie sur de meilleures relations avec les organismes de
recherche installés localement.

Veuillez accepter mes salutations citoyennes.

 

Publicités

Une réponse à “Sogrid : le projet grenoblois de Toulouse.

  1. Jean-Marie Garcia

    Frederic,

    il yba eu au moins une proposition du laas dans le cadre des labos d’excellence mais elle n’est pas passée (QoS Design était impliquée). Merci, JM.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s