Le projet de loi sur les universités très bientôt dévoilé

Jeudi 24 janvier, la ministre Geneviève Fioraso devrait présenter à la CPU le nouveau projet de loi qui supplantera la LRU.

Le suspense qui est monté d’un cran depuis la publication du rapport Le Déhaut devrait donc se terminer plus rapidement que prévu. Ou se relancer, jusqu’à la version finale du texte. Car les commentaires vont bon train dans le landerneau universitaire : si Geneviève Fioraso a déjà dévoilé la volonté de réduire drastiquement le nombre de contrats de site, les super-universités (selon l’expression des syndicats à la suite de leur rencontre avec Lionel Collet) à créer seront-elles fusionnées ? fédérales ? Donneront-elles la possibilité de décentraliser certaines de ses missions, de donner du pouvoir à ses composantes ou écoles ? Conduiront-elles à des reculs sociaux – économies d’échelles, ajustements salariaux négatifs, … – comme le craignent nombre de syndicalistes ?

Rien n’est sûr. Certains représentants du ministère auraient également évoqué un nouveau format beaucoup plus managérial, induisant la disparition des CS et CEVU. Ceux-ci seraient remplacés par une gouvernance bicamériste dont les représentants seraient triés sur le volet de l’excellence académique. Et les dirigeants des instances qui obtiennent le plus de financements publics et/ou privés détiendraient les plus hautes charges…

On en saura un peu plus, vraisemblablement, la semaine prochaine. 

F.D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s