Sénat Académique (2) : les mathématiciens oubliés ?

Voici la composition du Sénat Académique de la future Université de Toulouse, au travers de ce fichier pdf à télécharger ici. L’occasion de corriger une petite erreur qui s’était glissée dans mon précédent billet : ce conseil compte 33 membres et non 12 comme initialement indiqué (12 est le nombre de membres du premier collège, représentant les pôles).

Les mathématiques oubliées ?

Je laisse le soin au lecteur d’analyser cette liste et d’apporter son commentaire, il est le bienvenu pour cela. Et j’y reviendrai sans doute. Cependant, une remarque, ou plutôt, un regret. Un gros regret. En effet, aucun membre de l’Institut de Mathématiques de Toulouse n’y figure. En fait, le seul représentant de la discipline mathématique est bordelais, de surcroît directeur de l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions, une des grandes divisions du CNRS basées à Paris. Au mieux, donc, cette science, parfois mal aimée et pourtant si cardinale à l’ensemble des sciences, comptera un représentant – certes de haut rang – sur un total de 33 membres !

Cela me semble incompréhensible. Et qui plus est, l’institut de Toulouse est tout à fait reconnu au plan national, d’ailleurs l’AERES l’avait classé A+ en mai 2010.

Emile Picard a dû s’en retourner dans sa tombe.

F.D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s