A Toulouse, la recherche technologique est la grande gagnante des Investissements d’Avenir

Voici un article rédigé pour le magazine kwantik.fr où je fais le point sur les résultats des appels à projets du Grand Emprunt dans la thématique de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation.

———————

Après un mauvais départ, Toulouse aura finalement fait une bonne moisson dans les « Investissements d’Avenir » (cf la liste des projets labellisés), avec notamment l’obtention de l’IRT et de la SATT Midi-Pyrénées. Il reste à connaître les résultats des Initiatives d’Excellence d’ici à l’été.

A Toulouse, la sélection phare des Investissements d’Avenir (encore connus sous le nom de « Grand emprunt ») est sans nul doute l’Institut de Recherche Technologique.

Mais il faut aussi compter avec le projet régional de société d’accélération de transfert de technologies, la « SATT Midi-Pyrénées », qui a été retenue au côté de quatre autres lauréats. Cette entreprise, dont le PRES Université de Toulouse et l’État seront actionnaires, investira 100 Meuros sur 10 ans dans la valorisation de résultats de la recherche et dans la maturation de technologies issues des laboratoires publics.

Elle sera le moteur régional des relations recherche – entreprises en se positionnant en support auprès des universités toulousaines, des laboratoires en unité propre du CNRS (comme le LAAS ou le CEMES), mais aussi de l’IRT et des Instituts Carnot. Ce dernier label, qui désigne des laboratoires qui mènent une intense collaboration avec la R&D industrielle, a été réattribué au LAAS-CNRS, au CIRIMAT, à l’ONERA-ISA, à l’Ecole des Mines d’Albi, et étendu à quatre autres (cf liste des projets labellisés).

Toulouse obtient seulement trois Laboratoires d’excellence

Au regard de ces résultats, la recherche fondamentale toulousaine fait figure de parent pauvre du Grand emprunt. Alors que le projet d’Institut Hospitalo-Universitaire consacré à la dépendance et celui porté par l’École d’Économie de Toulouse ont été retoqués, la ville Rose n’obtiendra finalement que trois « Labex » (Laboratoires d’excellence) : IAST, TULIP et NEXT.

Ce dernier a été classé 1er ex-aequo parmi les 100 lauréats. Ce projet va conjuguer toutes les compétences en nanosciences de la ville Rose et recevoir 1 Meuros à son lancement (sur 10 ans, la dotation sera de de 10 Meuros).

Par ailleurs, l’État apporte son soutien à l’INRA au travers de la plateforme « Toulouse White Biotechnology » (dotation : 20 Meuros sur 10 ans) et du projet « Synthacs » (3,5 Meuros sur 10 ans).

Il reste encore à connaître les résultats du très important appel à projets « Initiatives d’Excellence », d’ici à l’été. Première étape : le projet de fondation « Toulouse Initiative d’Excellence » (dotation demandée : 1,275 milliards d’euros sur 10 ans) a été présélectionné. S’il est finalement retenu, il sera la clé de voute de la création de l’Université Fédérale de Toulouse. Celle-ci élargira les prérogatives du PRES Université de Toulouse et visera à devenir une institution de rang mondial.

Frédéric Dessort, pour KwantiK !

Les Investissements d’avenir critiqués 

La politique menée par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse ne fait pas consensus dans la communauté scientifique, loin s’en faut. De nombreuses critiques sont formulées, dont celle de favoriser la recherche finalisée, voire technologique, au détriment de la recherche fondamentale.

En ligne de mire : l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), créée pour faire de la recherche par projet, et qui capte une part croissante des financements.

C’est aussi la politique d’ « excellence » qui est est mal acceptée. Les nombreux appels à projets qu’elle a suscités dans le cadre des Investissements d’Avenir génèrent en effet une mise une concurrence entre universités, laboratoires et chercheurs, qui ont en outre consacré beaucoup de temps à répondre aux appels d’offre au détriment de leur activité.

De nombreux syndicats (FSU, SNESUP, CGT) et collectifs (Sauvons la Recherche, Sauvons l’Université) mènent la fronde contre le gouvernement.

FD

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s