IRT : en attendant la dotation de l’Etat

L’IRT toulousain est acquis : l’Etat a choisi de le co-financer au terme d’une sélection sévère. Par exemple, « System X », le projet porté par le Campus de Saclay, l’un des plus important sites européens de R&D, a été retoqué.
Les industriels toulousains de l’aéronautique et du spatial se sont engagés à apporter 42 millions d’euros dès le départ, outre la réorientation de l’équivalent de 400 millions d’euros de dépenses de recherche et développement. L’Etat, quant à lui, a été sollicité à hauteur de 400 Meuros, dont 100 directement utilisables, le reste étant placé et bénéficiant sous forme d’intérêts.
Mais il se dit que cette manne pourrait être inférieure. Du coup, la partie du projet de l’IRT consacrée aux nanotechnologies pourrait en pâtir : c’est en effet dans ce domaine que les industriels ont montré le moins d’intentions en matière de partenariat technologique. Je parle ici des nanotechnologies au sens de la dénommée « Atome technologie », que Christian Joachim, directeur de recherches au CEMES-CNRS, porte aux nues. Une telle éventualité constituerait à mon sens une erreur stratégique. Il est vrai que pour l’heure, cette nouvelle approche « ascendante » de la nanotechnologie ne trouve guère d’applications économiquement exploitables. Mais pourtant, l’enjeu est considérable : la création d’éléments mécaniques, électronique par processus d’édification atomique permettrait d’obtenir des gains énormes de poids, d’énergie et de puissance de calcul. C’est en particulier l’objectif du projet Atmol, porté par Christian Joachim. Il s’agit de créer la première nanopuce électronique à partir d’un nombre minimal d’atomes. J’y reviendrai plus en détail prochainement.

F.D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s